Les massages de Toinette Laquière
Photographie Lili Barbery-Coulon

Les massages de Toinette Laquière

Les massages de Toinette Laquière

Si vous avez envie d’un massage ayurvédique profond avec une thérapeute incroyable dans un cadre raffiné à Paris, j’ai déniché une pépite…

J’ai la chance d’être souvent invitée à tester des soins et des massages gratuitement. Dans 99% des cas, je refuse. Soit parce que je manque de temps soit parce que le lieu ne m’inspire pas. Soit parce que les conditions du « test gratuit » impliquent que j’en parle sur les réseaux sociaux. Or, comment savoir à l’avance si le soin mérite que je le mentionne sur Instagram ? Je préfère payer et ne pas prendre le risque de vous envoyer là où je ne mettrais pas les pieds. D’autant qu’il m’est arrivé, lorsque j’étais journaliste, de me retrouver dans des situations vraiment embarrassantes : hygiène douteuse, thérapeutes complètement à l’ouest, allergies cutanées et efficacité inexistante… Ces presque deux dernières années, entre les différents confinements et mon engagement intensif dans le Vercors, le 1% restant s’est évanoui : je n’ai plus rien expérimenté de nouveau.

Photographie Lili Barbery-Coulon

En septembre, j’ai reçu un email d’une thérapeute ayurvédique qui souhaitait m’inviter à faire l’expérience d’un de ses massages. Elle ne me demandait rien en retour, n’avait ni photo, ni négo, ni site à montrer. Juste l’envie de me donner un soin complet pour me remercier de ce que mes textes et méditations lui ont inspiré. Son message tombait à pic, j’étais justement en train de chercher à m’offrir un massage profond et réparateur. Je n’ai pas vérifié son nom sur Google ni regardé si elle avait un compte Instagram. J’ai dit oui et on a fixé une date. Une fois en route vers sa salle de soin située à quelques mètres de la Place Contrescarpe dans le cinquième arrondissement, j’étais à la fois excitée par la perspective qu’on s’occupe de moi et un peu inquiète. Et si j’atterrissais dans une cave humide avec une masseuse dépressive ? Mon intuition a aussitôt chassé cette pensée.

Photographie Lili Barbery-Coulon

J’ai poussé la grande porte cochère et j’ai découvert une cour pavée toute fleurie. Un code, puis deux, quatre marches d’escalier et j’arrivais, un peu essoufflée. Toinette m’a ouvert la porte d’un nouveau monde. Alors que je sortais du métro, je me suis retrouvée au cœur d’un cocon délicat. J’étais époustouflée par la beauté du lieu. Partout où je posais mes yeux, la beauté émanait. Les petits plateaux en métal martelé sur lesquels étaient posées de jolies tasses remplies d’une tisane délicieuse. La tendresse du bois, les teintes douces, le livre de botanique poétique en face de moi, l’applique en origami, le linge déployé sur la table, des fleurs fraiches flottant dans un récipient au sol, la salle de bain au fond pour se changer, la porte coulissante comme au Japon, les petits pompons arc en ciel brodés en bas des rideaux… Et puis dans cet écrin idéal, Toinette. Cheveux relevés et légères boucles autour du visage, la peau nue et le regard bien planté dans mes yeux, le timbre de voix duveteux, le port de tête d’une danseuse. J’ai reconnu son visage sans savoir pourquoi. Je me suis sentie en terre familière comme si j’étais arrivée là où je devais être.

Photographie Lili Barbery-Coulon, les sublimes voilages de CARAVANE

Le massage a commencé. Allongée sur le ventre, j’étais tellement en confiance que j’ai prononcé mentalement la phrase « J’accepte de recevoir pleinement ce soin, je donne l’autorisation à Toinette de transmettre la guérison qu’elle a à m’offrir ici et maintenant. » Avant d’être formée à la guérison énergétique, je ne savais pas combien cette autorisation tacite est essentielle pour que la magie opère. Mon corps s’est immédiatement détendu et Toinette a démarré son soin par une série de pressions sur ma peau recouverte d’un drap. J’ai reconnu certains gestes mais au bout de quelques secondes, j’ai été surprise par la précision et les vibrations dans ma colonne. Sa manière de réveiller la zone du premier chakra comme un ordre que l’on donne à la base de se mettre en mouvement puis de repasser à des pressions dans le haut de la colonne m’a bluffée. En moins de cinq minutes, je savais que j’allais passer un moment d’exception. Les mains ne trompent pas. Le massage à l’huile qui a suivi était dingue. Pas un centimètre cube de ma chair n’a été laissé de côté. Le visage, mon crâne, l’arrière de ma nuque, mon ventre, mon foie, mais aussi mes extrémités avec une réflexologie plantaire ahurissante ainsi qu’un massage des mains à se damner. J’étais attentive à toute la chorégraphie des mouvements, aux différentes techniques, à la modernité, à l’énergie offerte et à l’authenticité. Pffff, quelle claque !

Après le massage, j’ai eu envie d’en savoir plus sur Toinette. Son visage vous est peut-être familier car avant de devenir thérapeute, Toinette Laquière a longtemps été comédienne. Elle a d’ailleurs joué dans de nombreux films et séries télévisées. Et puis, elle s’est un jour rendue compte qu’elle avait toujours massé. Ses mains se posaient naturellement sur sa grand-mère lorsqu’elle était petite. Adepte de yoga Iyengar depuis 25 ans, elle s’est formée à la réflexion plantaire ayurvédique auprès de Manorama Mulin et au massage amma-ampuku (une technique spécifique pour le ventre) auprès du thérapeute Nir Levi, mais elle connait bien d’autres techniques (elle s’est formée au massage ayurvédique avec Caroline Kayser chef de cure du centre Tapovan) et s’intéresse particulièrement au soin psycho sensoriel. Depuis quelques années, elle a relâché sa vie d’actrice pour se mettre au service de son don. Je me réjouis déjà pour toutes celles et tous ceux qui vont découvrir ses massages avec cet article. Il n’est pas impossible que vous m’y croisiez : je vais revenir !

Tarifs et réservation

80€ pour un soin Bol Kansu de 50 minutes pour libérer les tensions, de 90 à 95€ pour 60 ou 75 minutes de massage selon les propositions (réflexologie ayrvédique, massage à l’huile, massage du visage et du crâne, shiatsu amma…). Bien sûr, vous pouvez demander un devis pour un massage plus long. Sur réservation uniquement auprès de Toinette Laquière par téléphone au 06 87 40 29 53 ou bien via son compte Instagram @toinettelaquiere / le lieu qu’elle a créé se situe dans le 5e arrondissement près du métro Place Monge, elle vous donnera plus d’infos une fois la réservation établie.